Couche intérieure

L'imagerie de la couche interne est une étape très technique du processus qui se déroule dans une salle propre et jaune. Pourquoi ? Parce que le film sec est sensible aux UV et que pour éviter tout court-circuit et toute ouverture sur la couche intérieure, un niveau compris entre 3000 et 4000 particules de poussière par mètre cube doit être atteint.

Graphic
01

NETTOYAGE

La salle blanche utilise une surpression pour protéger et éliminer toute poussière provenant de l'extérieur de la salle blanche. Avant d'entrer dans la salle blanche, les panneaux sont nettoyés. Les processus sont différents en fonction de l'épaisseur des couches internes. Pour les couches inférieures à 500 micromètres, le procédé chimique est utilisé. Pour les couches plus épaisses, le procédé mécanique est préféré.

Graphic
02

ENDUCTION

Lorsque les panneaux arrivent dans la salle blanche, ils sont chauffés, puis le film photorésistant ou l'encre (entre 7 et 11 µm) est automatiquement appliqué sur le panneau.

Graphic
03

ENREGISTREMENT ET INSOLATION

Les planches sont enregistrées à +/- 15 à 30 micromètres avec 2 ou 4 caméras CCD. Un vide est créé, puis un souffle de lumière UV est appliqué avec une moyenne de 1 à 20 secondes selon le procédé : c'est l'insolation. Les plaques sont polymérisées et prêtes à être développées.

Graphic
04

DÉVELOPPEMENT ET GRAVURE

Pour la phase de développement, la carte est lavée avec une solution alcaline qui élimine la photoréserve laissée non durcie. De là, on peut voir l'image de la couche interne pour la première fois. La gravure est l'étape critique de l'imagerie des couches. Le cuivre non protégé est retiré et définit le motif. Après le décapage de l'encre, le film photorésistant est maintenant complètement retiré.

Graphic
05

INSPECTION OPTIQUE AUTOMATIQUE (AOI)

Après le laminage multicouche, il est impossible de corriger les erreurs survenant sur les couches internes. L'Inspection Optique Automatique confirmera l'absence totale de défauts. Le dessin original du dossier GERBER sert de modèle. Si la machine détecte des incohérences, un technicien évaluera le problème.

Graphic